• admindevelop

[ Revivre les Social Cafés ] Le Social Café sur les Voyages Responsables

Dernière mise à jour : 31 mai

Peut-on concilier voyage et préoccupations sociales et environnementales ?


Au premier abord, voyager semble une activité incompatible avec le respect de l’environnement. Et pourtant de nombreuses solutions existent pour n’abandonner ni ses envie d’engagement ni son envie de voyages. C’est pour mettre en lumière ces alternatives qui se développent de plus en plus que nous avons décidé de ce thème.

Rappelons avant tout que 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont dues au tourisme. De plus environ 60% des voyages touristiques se font en avion et presque 37% en voiture.


Qui étaient nos invités?


eelingo est un site de réservation d’hébergements durables. L’objectif principal de la plateforme est de rendre le tourisme plus durable et de rendre l’accès aux hébergements responsables plus facile. Concrètement elle met en relation les clients avec des hébergements qui ont un impact positif sur l’environnement, qui facilitent l’accès à l’emploi et qui ont des répercutions sociétales positives.


Interphaz est une association créée à Lille qui organise, entre autres, le Festival du voyage alternatif depuis 6 ans. Elle promeut l‘invitation au partage, à la découverte et aux rencontres autour d’expériences multiples et atypiques. En résumé, l’association met en lumière différentes alternatives pour atteindre ces objectifs.

Par où commencer pour changer ses habitudes de voyage?


gif


gif


gif

​Ne pas vouloir consommer du voyage à tout pris : vivre un voyage c’est prendre du temps

Ne pas se limiter en se disant que voyager durablement c’est se priver d’aller à l’étranger

Savoir à qui je donne mon argent : vais-je acheter un bibelot dans une enseigne touristique ou une création d’un petit artisan local ?


Concrètement, quelles alternatives existent aux voyages touristiques traditionnels?



gif


gif


gif

Voyager dans un cargo Pour se rendre de l’autre côté de l’Atlantique, il n’est pas obligatoire de prendre l’avion ou de voyager dans un énorme paquebot. Il est possible de réserver une place sur un porte-conteneur ! Voilà une expérience de vie.

Voyager par l'échange Pour découvrir une culture, une gastronomie, un art différent, il n’est pas nécessaire de parcourir des kilomètres. Rencontrer des personnes d’origine étrangère à côté de chez soi ou discuter dans une autre langue que la sienne est une autre façon de s’évader.

Se déplacer à vélo ou à pied Préparer son itinéraire à l’avance permet de limiter les déplacements lors de son voyage et de marcher ou de prendre le vélo le plus possible. D’autant plus que cela est beaucoup plus agréable pour visiter un lieu.

Comment identifier les hébergements qui peuvent être qualifiés de durables?


La notion de tourisme durable a été définie en 1992 et depuis, quelques labels ont été créés pour recenser les hébergements touristiques qui font des efforts sur ce point. Parmi eux :

– le label international Clé Verte qui est un indicateur fiable, reconnu par le Global Sustainable Tourism Council. Il émet une certification sur les hébergements durables.

– l’indice ZEI, un indicateur qui peut également être utilisé dans le secteur de l’hôtellerie puisque il évalue l’impact environnemental, social et sociétal selon le secteur, la taille et les caractéristiques d’une entreprise. Il fournit un plan d’action pour se lancer dans une démarche de RSE.

5 vues0 commentaire